Mercredi : nouveau psy…

Vendredi, nous avons reçu LA convocation pour le premier entretien avec le nouveau psychologue (en vue de l’adoption). Ça tombe bien, on en avait bien reparlé au restaurant avec Ciconio mercredi dernier…! À croire qu’on a senti la lettre arriver jusqu’à nous.

Le rendez-vous est fixé pour ce mercredi-ci.

Enfin/Déjà… Mais quand faut y aller…

Après Maléfique qui ne parlait manifestement pas la même langue que nous… Espérons que cet homme nous comprenne un peu mieux. Qu’il essaye, du moins…

Encyclopédie-du-savoir-relatif-et-absolu_Edmond-Wells

Je suis assez stressée, même si je sais que ça ne sert à rien. Pour info : nous avons décidé ce qui suit :

  • élargir dès maintenant le projet à l’international alors qu’au départ on voulait commencer par la France uniquement ;
  • taire la fausse couche (sauf en cas de question ultra précise à ce sujet) ;
  • évoquer s’il le faut la PMA en cas de question précise à ce sujet, en précisant que nous avons essayé récemment et en exagérant un peu ma fatigue pendant les traitements.

Nous savons que l’évocation de la PMA peut nous porter préjudice, mais nous ne voulons pas mentir, ni renier ce que nous sommes ou les choix que nous avons faits. Nous voulons être le plus à l’aise possible avec cet homme.

Alors advienne que pourra…!

Publicités

38 réflexions sur “Mercredi : nouveau psy…

  1. Et le secret médical ? On en fait quoi ? Vous n’êtes pas obligés de parler de votre parcours pma. Ce qui compte c’est votre désir d’enfant, et votre préparation à l’adoption. Allez, bon courage, on est avec vous !

    • On n’en parlera pas s’il ne nous pose pas la question. Mais le truc c’est qu’on n’a pas « la tchatche » et qu’on n’aime pas (et ne sait pas) mentir. Aux derniers entretiens, on n’avait encore rien fait niveau PMA donc c’était facile, on n’avait qu’à dire la vérité, mais depuis on a fait 2 IAC. Du coup, vu que notre projet dans l’idéal serait une famille avec enfant biologique et enfant adoptif, on se dit qu’on peut toujours dire qu’on a essayé la PMA cet hiver, mais que les traitements étant lourds, j’étais très fatiguée (ce qui en soi n’est pas un mensonge), et qu’on n’est pas sûrs de vouloir recommencer. Un demi-mensonge en somme. Si vraiment il nous pousse avec ses questions, bien sûr. Et la fausse couche, elle a tellement amené l’ancienne psy à se faire des films, que là c’est NIET, on ne dit rien de rien. De toutes manières, le nouveau psy n’a pas accès au rapport de la 1e psy, donc il n’est pas au courant de ça.
      Pfiou, désolée pour le roman, je voulais expliquer le contexte mais là je ne suis pas sûre que vous lisiez jusqu’au bout. Bisous et merci les ICSI 😉

  2. Personnellement je suis restée tres concise sur le sujet de la Pma et des fc. Je leur ai dit que c’était derrière moi et ils ont eu la décence de ne pas fouiller. En revanche j’ai la « chance » de pouvoir parler de tout ca sans pleurer, ce qui n’était pas le cas il y a encore un an.
    Nous en revanche on oublie l’international pour l’adoption française mais on a encore le temps de changer d’avis, on ne passe en commission que le mois prochain. Je croise fort pour mercredi… ❤️

    • Merci Carotte. Oui, je pense qu’il ne faut pas qu’on se dévoile trop. Pas de mention de la FC, déjà, et puis pour la PMA on en parlera un petit peu si vraiment il nous y pousse…
      Merci pour ton avis, je t’écris en privé de suite. ❤

  3. Coucou,
    pour l’agrément, vous n’êtes pas obligés de « signer » pour l’adoption internationale ou française. Pour nous, c’est marqué pour les deux. Après, lorsque tu fais les démarches, en France, c’est automatique, tu es inscrits d’office sur une liste d’attente, et pour l’international, tu démarches les assos. Donc, il ne faut pas se fermer de porte dès l’agrément, après, c’est vous qui voyez, on ne vous apporte pas un petit venu d’ailleurs comme ça, c’est vous qui faites les démarches, et si vous ne le sentez pas (notre cas actuellement), vous ne faites rien.
    On a quand même évoqué, en entretien, le fait que l’international ne nous branchait pas, mais qu’on voulait se laisser une place à la réflexion sur le doc de l’agrément. Les démarches sont ensuite si longues, on ne sait jamais comment on va évoluer.

    En ce qui concerne la PMA, nous avons balayé tout cela en évoquant une impossibilité de mon corps malgré les tentatives, et que c’était derrière nous. Quand on nous a demandé et redemandé les dates, on s’est un peu embrouillés, mais je crois qu’ils ne sont pas dupes. Plus de la moitié des couples doivent mener tout ça en parallèle, ai sil faut faire semblant. (parce que réellement, on n’est pas du tout dans le même état d’esprit pour adopter ou pour procréer).

    Bisous doux.

  4. Merci Déesse Linette. Je viens d’avoir l’adorable assistante sociale au téléphone (celle qui nous avait évalués et donné un rapport plus que favorable). Elle confirme que dans notre dossier nous avions dit que nous souhaitions adopter en France en priorité et que nous nous laissions le temps de réfléchir en temps voulu à l’adoption à l’étranger. Du coup, elle est OK pour présenter à la commission ce même projet à la fois en France et à l’international. C’est bien que nous ayons confirmation de cela pour que nous puissions expliquer la même chose au psy demain. 🙂
    Pour la PMA, plus je vous lis, plus je me dis que je vais vraiment insister sur le fait que c’était fatigant et contraignant et qu’on n’est pas sûrs de continuer à l’avenir. 😉

  5. Pour être passés par là aussi (on a eu l’agrément en décembre), nous on a dit qu’on avait arrêté la PMA après l’échec de fiv1 à cause de mes anticorps. C’était faux bien sûr, on changeait simplement de centre. Je n’aime pas mentir non plus et des gens qui connaîtraient nos parcours un peu mieux comprendraient très bien nos démarches « parallèles ». Le souci c’est qu’on ne sait pas sur qui on va tomber et si la personne est bornée, ça peut nous porter préjudice. Selon moi, il faut carrément que vous disiez que c’est fini, ça n’a pas marché, c’est trop dur et que vous arrêtez les frais là. Et que si ça marche « naturellement » ok, mais vous ne « forcerez » plus la nature. Un truc ds le genre. Ils peuvent aussi se dire que vs pouvez changer d’idée plus tard. Ce n’est que mon avis personnel… Mon mari a eu le malheur de dire qu’on espérait tjrs le miracle, le psy l’a écrit ds le rapport et on ne sait pas si cela ne va pas empêcher les OAA de prendre notre dossier :-(. En général, les gens veulent qu’on ait fait le « deuil de l’enfant biologique ».
    Bon courage pour demain, ça va bien se passer (pas de raison de tomber encore sur un « cas »!), répondez simplement aux questions et dites-en le moins possible!
    Bonne soirée, bises

    • Je te remercie Fortuna pour ton témoignage. Je suis vraiment tiraillée entre l’envie d’être sincère pour être à l’aise et donc convaincante, et la peur de ce jugement par rapport au deuil de l’enfant biologique… Notre idée à nous, c’est de ne pas renoncer à l’enfant biologique mais de lancer la procédure d’adoption et de voir ce que la vie nous « apporte ». Quel stress. Nous aussi on espère le miracle mais à te lire je ne voudrais pas que cela nous porte préjudice… Que faire, je suis perdue… Je vais en reparler avec mon mari ce soir. Il faut qu’on soit sur la même longueur d’ondes demain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s