Essai « à blanc » concluant

Salut les copinautes !

Ciconia a eu le temps d’essayer sa nouvelle cup tout à l’heure ! « À blanc », car aujourd’hui, c’est J16 !

Bon, Ciconia est incapable de raconter des blagues comme les autres blogueuses (qu’elle admire pour ça, entre autres multiples raisons !)… alors pour un récit humoristique haut en couleurs, allez plutôt les lire ! Ciconia se contentera d’un rapport factuel succinct à titre purement informatif à l’usage des débutantes en cup comme elle. Wahou, ça a l’air chiant comme article…! Vous avez le droit de partir tout de suite.

Ce qu’elle peut dire, c’est qu’en pliant l’« engin », elle s’est quand même dit que ça allait être chaud de l’introduire inside. Et heureusement qu’elle n’a pas les ongles longs, car elle aurait risqué de se griffer ! Elle a donc opté pour le pliage en C –le plus simple a priori– et a tenté de faire entrer cette drôle de clochette dans son intérieur.

Une fois la coupe insérée, la tige était au départ encore visible et Ciconia sentait une certaine gêne au niveau des parois. Mais en la faisant remonter un peu, elle s’est sentie plus à l’aise et la tige a disparu de la circulation. Ciconia l’a laissée une petite heure pour voir ce que cela faisait de marcher, s’asseoir, etc. avec la cup, et impecc’ !

Poussée par la curiosité, elle a décidé de tenter un retrait en ayant pris soin de lire les précautions sur l’excellent site EasyCup au préalable. Ça lui a fait bizarre de s’inspecter comme ça, elle n’en a pas l’habitude ! Elle fini par réussir à saisir la cup (et pas la tige, c’est interdit !) pour la pincer et éliminer l’effet ventouse. Elle l’a « tortillée à droite à gauche » en la faisant descendre et elle a pu l’extraire complètement avec succès dans un bruit d’appel d’air des plus élégants.

Alors elle ne sait pas ce que cela donnera dans les conditions réelles, car le col sera différent, et la coupe sera pleine. Mais déjà, Ciconia est rassurée d’avoir pu manipuler et retirer sa cup correctement sans trop de problèmes !

Elle cherche toujours activement un petit nom pour sa nouvelle copine. Elle a pensé à La Fée Clochette, mais ce n’est peut-être pas très original ! 😉

Publicités

7 réflexions sur “Essai « à blanc » concluant

    • Ha ha, oui ! Tu vois comme j’ai une capacité zéro d’humoriste ! J’oublie de mentionner le plus drôle ! Comment décrire cette position avec élégance ? C’est un peu comme pour la grosse commission en fait ! :-S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s