Placard, mon beau placard…

Ciconia va voir ses parents plus souvent cet été, et maintenant que la PMA se profile sérieusement à l’horizon, elle songe à leur en parler.

[À noter que les parents de Ciconio savent déjà que C&C vont aller en PMA, mais doivent normalement rester discrets, car C&C veulent que cela demeure dans un cercle privé.]

Le hic, c’est que la famille et la belle-famille ont probablement des points de vue opposés sur la question…

Lorsque le sujet vient sur le tapis, la belle-mère de Ciconia est plutôt pour la PMA, mais semble croire que c’est miraculeux.

En revanche, la mère de Ciconia répond toujours à sa fille que ça va venir et que C&C y pensent trop, ce qui limite les échanges sur le sujet ! En outre, Ciconia pense que sa mère n’est pas forcément pour la PMA, car elle est plutôt branchée nature. Il y a déjà longtemps, elle avait transféré un article à sa fille sur les méfaits à court et long termes de la PMA sur la mère et l’enfant (révélateur…).

Ciconia ne sait que faire. Peut-être que ses parents réagiront bien et respecteront leur décision, mais dans le cas contraire, Ciconia subirait un stress supplémentaire. Et elle en a déjà assez comme ça.

Enfin, elle se donne le temps d’y penser : si elle ressent le besoin d’en parler à un moment donné, elle le fera, mais ne se forcera pas.

Et vous, comment êtes-vous sorti(e)s du placard de la PMA ?

Publicités

12 réflexions sur “Placard, mon beau placard…

  1. Ah vaste question….Tout dépend si tu es proche de tes parents et si cela te pèse de ne rien dire. Toi seule peut savoir s’il est bon d’en parler ou pas.Moi, après avoir essuyé un « mais pourquoi tu veux un autre enfant ? c’est un vrai désir?? » de ma maman, j’avais choisi de taire la PMA, sachant d’avance que je ne serai pas soutenue. Déjà la pilule, elle ne trouvait pas ça sain, alors une Fiv ! Elle a su que j’étais en PMA quand j’ai fait une complication atroce chez elle (torsion d’ovaire),ait été hospitalisée et opérée d’urgence. Depuis, elle essaye de me soutenir, mais ne cache pas qu’elle n’est pas du tout à l’aise avec tout ça. Elle a surtout terriblement peur pour moi. Quant à mes beaux-parents, ils sont vaguement au courant que j’ai fait des traitements mais ne posent pas de questions…
    Pour conclure, je crois surtout qu’il ne faut pas avoir honte et d’une manière générale il me semble que c’est plus facile à vivre quand on l’a dit: cela peut expliquer qu’on soit mal à l’aise avec les grossesses des autres et nos moments de grande fatigue, de moral ras les pâquerettes.
    Et comment attendre du soutien si on ne dit pas clairement nos difficultés?

  2. ah… le dire ou pas… et comment…
    j’ai tendance à penser qu’il faut le dire. malheureusement, la PMA ça peut durer longtemps, et même « à distance » je trouve ça dur de se cacher. Mais oui, cela risque d’être un peu difficile, on est toujours confrontés à des remarques « dures ». Mais ce sont tes parents, ils t’aiment, et j’espère qu’ils pourront t’encourager et vous soutenir.
    des bises

  3. Nous en avons toujours parlé ouvertement a notre entourage, et quand on nous demande pourquoi nous n’avons pas d’enfant, nous repondons tres naturellement.

    Au debut, je pensais que si les gens savaient, cela nous epargnerai des reflexions débiles, mais non!! Cela dit je ne regrette pas notre choix, et si en plus on peut faire changer ou du moins faire evoluer quelques mentalités en expliquant les choses, bah ca sera deja ca!

    j’espere de tout coeur que tes parents te soutiendrons. Plein de bises!

  4. Nous ici on a fait des choix. Mes parents connaissent la situation. Les parents de mon amoureux non. Nous avons des doutes sur leur capacité à garder ça secret donc pour le moment on fait comme ça. Cela dit ça va être compliqué de cacher mon intervention chirurgicale en août. On va improviser. Ta mère est plutôt naître et découverte soit mais toute cette merde n’est pas un choix…c’est une obligation pour avoir un bébé…
    Bisette

  5. Moi j’appréhendais beaucoup la sortie de placard, c’était en octobre dernier et juste avec mes parents. A ce jour ils sont encore les seuls et resteront les seuls à savoir.
    Finalement tout s’est bien passé, j’ai eu des oreilles attentives, ma mère m’a dit plus tard être heureuse que la médecine puisse venir en aide aux couples infertiles.
    Dans le cas de ta maman si tu penses qu’elle a un a priori peut être vaut-il mieux en parler sans détailler pour commencer ?
    En tout cas je pense qu’on craint toujours ces révélations et que bien souvent, ça se passe mieux qu’on ne craignait !
    Bises

  6. Pas facile de sortir du placard… De mon côté ça s’est fait assez naturellement car j’ai commencé avec du clomid, qui n’est pas vraiment considéré comme la « PMA », puis les choses ont évolué au fil des échecs…
    J’aurais tendance à lui dire car son soutien te sera précieux dans les moments de doute et les moments difficiles, même si je vous souhaite évidemment un succès immédiat…
    Si tu la sens réticente dis lui franchement que ce n’est déjà pas évident pour toi et que tu attends avant tout son soutien et pas son jugement…
    J’espère que le coming out et la suite se passeront bien
    Plein de pensées et de courage

  7. Moi quand j’en ai parlé à mon pere (vite fait) il a été plutôt « open »… Autant qu’un père peut l’être… Quant à mes beau parents…. On nous a répondu que dans la vie y avait plus grave… Des genres meurent du cancer… La politique de l’autruche… Aujourd’hui, ils pleurent en voyant nos petits… J’arrête d’essayer de comprendre… Quoi qu’il en soit les secrets c’est bon pour personne…

  8. Moi j’ai « craqué » au bout d’1 an 1/2 et l’ai dit à ma mère parce que c’était dur et qu’elle même avait connu 5 ans d’infertilité… Elle sait qu’on y est, mais ne sait pas les détails. Mais jamais je ne voudrais en parler à mes beaux-parents par exemple. Tes parents t’aiment et veulent ton bonheur, et même s’ils ne sont pas 100% pour, ils te soutiendront certainement dans ce projet si important. Bon courage, les comings out sont difficiles, mais apaisants finalement. Big bisous

  9. Pas simple… ici on a la chance d’avoir un entourage proche assez ouvert sur le sujet et respectueux de nos choix pour ne pas nous en avoir rajouté une couche (je ne compte pas les maladresses de ma BM qui n’avaient rien à voir avec un quelconque jugement). Nos proches ont donc plus ou moins suivi les choses au fil des galères. J’ai quand même du mal à comprendre comment quelqu’un et surtout un proche pourrait se permettre de donner son petit avis sur le sujet, c’est tellement dur et tellement personnel ! Je rejoins la conclusion de Mamzelle Fleur, mais bon si tu sens que c’est trop fermé en face, il vaut peut etre effectivement mieux t’épargner du stress en+…
    Courage la miss, et des gros bisous

  10. pour mes parents : on ne les voit pas souvent donc par téléphone dès qu’on a commencé les premiers exam ; pour les parents de Chastarette, elle les a prévenu aussi de suite ; en tant que parents, je pense que la question d’être pour ou contre ne se pose pas ; ils sont là tout au plus pour compatir, pas pour juger ceux qui aimeraient bien faire autrement!

  11. Bonsoir à tous, désolée de ne pas répondre à chaque com en particulier et avec une semaine de retard !
    J’ai bien pris le temps de lire chacune de vos expériences et de réfléchir à ma situation.
    J’ai décidé de ne pas me mettre la pression : je pense que je le dirai à mes parents, mais si et quand je jugerai le moment opportun. Je crois que j’ai plus peur de les inquiéter et de les effrayer que de les choquer, au final…
    Vos avis précieux m’en ont fait prendre conscience, et je vous en remercie.
    Gros bisous à tous ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s