Micronutrition

Bobo, Ciconia ? Par certains côtés, peut-être ! Elle est assez branchée médecines alternatives et évoquera bientôt ses séances d’acupuncture et d’ostéopathie, mais pour l’heure, elle se penche sur la micronutrition.

Suite aux conseils de son acupunctrice adorée, Ciconia vient de consulter à distance un micronutritionniste renommé pour son infertilité primo-secondaire et sa fatigue récurrente (problèmes peut-être liés et dus à son alimentation). On ne sait jamais, une patiente de l’acupunctrice est tombée enceinte peu de temps après qu’il lui avait décelé une carence en vitamine B12…

Ciconia a dû remplir quatre questionnaires sur son hygiène de vie :

  • DDM = Dépistage de Déficience Micronutritionnelle
  • DNS = Devoirs Non Surveillés Dopamine Noradrénaline Sérotonine
  • QA = Questionnaire Alimentaire
  • QVD = Questionnaire de Vulnérabilité Digestive

Le micronutritionniste procède ainsi : il analyse les résultats de ces questionnaires par e-mail, téléphone ou visio-conférence, puis envoie par la poste un kit de prélèvement en vue d’un bilan sanguin personnalisé et approfondi.

Il s’avère que ce matin Ciconia a reçu ses premières hypothèses et quelques conseils.

D’abord un peu effrayée, elle est finalement contente de ce rapport qui donne des hypothèses aussi détaillées.

Alors ça ne va pas être du gâteau –c’est le cas de le dire– mais Ciconia est motivée.

Objectifs :

  • Renforcer l’immunité en augmentant les portions de protéines
  • « Cicatriser » la muqueuse intestinale –qui souffre peut-être de candidose (beurk)– par une complémentation en probiotiques

Fastoche, me direz-vous ! Pas tant que ça !

S’ensuit une liste d’aliments à privilégier et à éviter momentanément. Ciconia vous épargne les détails, mais en gros, elle va devoir forcer sur les poissons gras, les œufs, les fruits, légumes et amandes (jusque-là tout va bien, il suffit d’augmenter les doses car elle en mange déjà) mais se passer de lait de vache/chèvre, de gluten et de tout ce qui est industrialisé et/ou contient des moisissures et des levures.

Ça tombe bien, Ciconio vient d’entamer un régime sans gluten pour d’autres raisons (quoique cela peut affecter sa fertilité aussi, non mais), alors il va falloir repenser tout ça. Les courses, les habitudes… Le plus dur sera d’abandonner le fromage au pays de Heidi… Mammamia…

Mais ce n’est que temporaire, we can do it!!!

Affaire à suivre après la prise de sang qui confirmera ou infirmera ces hypothèses…!

Publicités

2 réflexions sur “Micronutrition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s